AITQ – Rapport annuelPrésidente 2003-2004

RAPPORT DES ACTIVITÉS
L’un des objectifs du Plan d’action triennal concerne la visibilité de l’Association. Notre participation à différents comités et groupes de travail y contribue tout en démontrant notre désir de collaboration avec les organismes du milieu. En conformité avec les Statuts et règlements de l’Association, la directrice générale participe à tous les comités internes de l’Association. Cette année, elle a représenté l’AITQ aux comités externes suivants :
Comité consultatif du Centre québécois de documentation en toxicomanie;
Comité aviseur de la ligne téléphonique Drogue : aide et référence;
Comité de programme du Certificat en toxicomanie de l’Université de Montréal;
Comité de gestion du programme annuel d’activités de formation continue en collaboration avec le Centre de Longueuil de l’Université de Sherbrooke;
Comité aviseur pour la réalisation d’un outil éducatif en milieu carcéral provincial;
Comité de travail pour la révision des normes de certification pour les organismes privés et communautaires offrant des services en toxicomanie avec hébergement;
Comité national de certification (CNC);
Comité organisateur et comité de programmation de Rond-Point 2005, congrès organisé par
la Fédération québécoise des centres de réadaptation pour personnes alcooliques et autres toxicomanes (FQCRPAT);
Comité national de coordination relatif aux ententes de contribution entre la COCQ-sida, l’AITQ et le MSSS;
Comité pédagogique de l’Institut national de santé publique (INSPQ) concernant le développement d’un programme de formation pour les intervenants en toxicomanie;
Comité consultatif pour la Semaine nationale de prévention de la toxicomanie;
Groupe de travail pour la réalisation d’un programme d’intervention auprès des autochtones relativement à la problématique du VIH/sida et de l’hépatite C en milieu urbain.
Activités de relations publiques
En conformité avec notre plan d’orientations triennal, les activités de relations publiques occupent une place prépondérante dans l’agenda de l’Association. Cette année, l’AITQ était présente aux activités suivantes :
Conférence de presse et soirée soulignant le 20e anniversaire de la Maisonnée de Laval;
Journée des partenaires organisée par Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec;
Journée de formation sur la méthadone organisée par le SAM;
Remise des diplômes aux finissants et finissantes du Certificat en toxicomanie de l’Université de Sherbrooke;
Lancement de la 2e édition de Drogues. Savoir plus, risquer moins, édité par le Comité permanent de lutte à la toxicomanie (COLT);
Journée sur le jeu pathologique organisé par l’INSPQ;
Journée de développement communautaire sur l’hépatite C organisée par Santé Canada;
Focus group au regard de la 2e édition du Cadre normatif de certification;
Débat régional sur la décriminalisation du cannabis organisé par la Régie régionale de la Montérégie;
18e rencontre nationale des intervenantes et intervenants en prévention du VIH et des hépatites chez les UDI;
Diplômation et soirée retrouvailles des programmes de toxicomanie de l’Université de Sherbrooke;
Rencontre concernant la Stratégie de lutte contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang.
Activités d’animation
Présentation de la boîte d’outils de prévention et autres documents lors d’une rencontre des intervenants à la Commission scolaire de Montréal pour le mandat institutionnel des groupes d’entraide en prévention de l’usage inapproprié des substances psychotropes au secondaire;
Stand d’exposition lors de la journée organisée par le Carrefour Jeunesse Emploi de LaSalle;
Atelier à l’Accueil aux Immigrants de l’Est de Montréal dans le cadre des activités de prévention pour les parents.
Notre participation à ces activités de relations publiques ou d’animation ainsi qu’aux différents comités de travail permet de faire connaître l’Association, de donner de l’information sur nos services et de promouvoir la qualité des services en toxicomanie.
De plus, notre présence aux activités permet d’établir des contacts, de mettre en place des jalons pour d’éventuels partenariats et de créer un réseau utile tant à notre organisme qu’à nos membres. La visibilité de l’AITQ s’en trouve accrue et, par le fait même, la reconnaissance de ses compétences. L’AITQ profite de ces occasions pour promouvoir le travail effectué par ses membres et distribue, entre autres, le répertoire des organismes membres.
Publications
L’AITQ a réédité le document Si tu as un parent alcoolique, prends ça! publié en 1995 par L’Estran, le centre régional de réadaptation en toxicomanie du Bas-Saint-Laurent. Cette brochure, publiée originalement sous le titre Tell someone par l’Alcohol and Drug Recovery Association of Ontario, a été traduite, adaptée et révisée par M. Jean-Marc Beaudoin. Le document s’adresse aux adolescents qui vivent un problème d’alcoolisme parental à la maison. On y offre des explications, quelques réponses ainsi que des suggestions afin de faire en sorte que tout cela devienne moins lourd pour eux. L’AITQ remercie M. Beaudoin pour sa généreuse contribution.
Les projets
Fx
Nous avons procédé à la réimpression de cet outil qui a pour but d’aider les UDI à se sentir compétents et responsables afin qu’ils prennent conscience du pouvoir de changement (empowerment) qu’ils ont face à l’adoption de pratiques qui diminuent les risques de transmission du VIH, des hépatites et autres problèmes de santé reliés à l’injection. Une subvention du Service de lutte aux infections transmises sexuellement et par le sang nous permet de distribuer le document dans les organismes oeuvrant auprès d’une clientèle UDI.
Implantation de l’outil éducatif, JOUE TES ATOUTS, en milieu carcéral québécois
Une aide financière obtenue du Centre québécois de coordination sur le sida a permis la réalisation d’un outil éducatif pour les personnes incarcérées dans les établissements de détention et la rédaction d’un document support à l’implantation de cet outil pour les intervenants correctionnels. Mesdames Maryse Peyskens et Shirley Émond, chargées de projet, ont visité les 18 établissements de détention. Le projet a été évalué par l’INSPQ et les résultats seront disponibles en juin 2004. Plus de 8 000 outils éducatifs (jeux de cartes) et 900 documents support aux intervenants correctionnels ont été distribués à ce jour.
Distribution des répertoires reliés à la sexualité, aux MTS et au VIH/sida
Les deux répertoires (outils de prévention et activités et programmes) ont été réimprimés grâce à la collaboration du ministère de la Santé et des Services sociaux. L’AITQ en assure la distribution.
Distribution de matériel STOP SIDA
Grâce à l’aide financière du Centre québécois de coordination sur le sida, nous avons réimprimé la série de cartes de promotion Chacun sa seringue, une idée fixe et Le condom, pour tripper plus longtemps. Ces cartes sont distribuées gratuitement aux organismes qui en font la demande.
Hépatite C en milieu post-carcéral
Le projet subventionné par Santé Canada et ayant pour objectif de sensibiliser les intervenants et intervenantes travaillant dans les établissements résidentiels, CCC et CRC est maintenant terminé. Une prolongation de six mois du projet a permis d’offrir la formation à 33 centres de thérapie. Le cahier L’hépatite C en milieu carcéral… Comprendre, prévenir et agir est disponible en format PDF sur le site Internet de l’AITQ.
Dossier spécial sur l’alcoolisme et la toxicomanie en lien avec la criminalité
Ce numéro spécial de la revue L’intervenant (avril 2003, volume 19, no 3) a été financé dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime du gouvernement du Canada en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique du Québec. La revue de 48 pages propose 13 articles regroupés sous les thèmes suivants : état de la situation, modèles, clientèle, intervention et réflexion. Tirée à plus de 1500 exemplaires, la revue a été distribuée dans plusieurs milieux autres que la toxicomanie. Cette publication a pu être réalisée en grande partie par la collaboration bénévole des nombreux auteurs et par le travail des membres du comité.
Dossier spécial sur la toxicomanie en lien avec les ITSS
Un comité travaille activement pour présenter un dossier spécial sur les infections transmises sexuellement et par le sang dans L’intervenant de janvier 2005. Plusieurs auteurs ont déjà confirmé leur participation.
Trousse Drogues
L’AITQ a produit une trousse éducative incluant cinq affiches grand format et un guide d’animation pour les intervenants jeunesse. Le projet, subventionné par la Régie régionale de la Montérégie, consistait à adapter le matériel de l’exposition « DROGUES, une exposition qui voyage », à mettre à jour l’information contenue dans le matériel reproduit, à élaborer un guide d’accompagnement et à distribuer le matériel. 600 trousses ont été produites et près de 400 d’entre elles ont été distribuées à ce jour.
PAST – Pour un avenir sans tabac
Grâce au soutien financier de Santé Canada, l’AITQ réalisera ce projet visant à diminuer le nombre de fumeurs et de fumeuses chez les personnes toxicomanes, en thérapie ou en suivi postcure, en outillant le personnel des centres de thérapie au soutien à la cessation du tabac. Les objectifs généraux du projet sont de concevoir un programme de cessation tabagique adapté aux besoins spécifiques des personnes toxicomanes, de développer les habiletés des intervenants et des intervenantes oeuvrant auprès des personnes toxicomanes en matière d’aide à la cessation tabagique et d’habiliter les intervenants et intervenantes formés à devenir des agents multiplicateurs dans leur milieu de travail. Les résultats attendus sont la création d’un programme adapté, la réalisation d’un guide d’animation et une tournée de formation pour les intervenants oeuvrant dans une soixantaine de centres de traitement pour personnes alcooliques et toxicomanes répartis dans toutes les régions du Québec. Soulignons que ce projet correspond à un besoin exprimé depuis plusieurs années par les centres membres de l’AITQ.
Le comité de travail sur les critères d’admissibilité et l’éthique des membres
Les membres du comité se sont réunis à deux reprises. Plusieurs recommandations sont issues du travail du comité. Quelques-unes concernent les critères d’admissibilité et de destitution des membres ainsi que l’affichage de l’appartenance à l’association. Ces recommandations devront faire l’objet d’une discussion en conseil d’administration lors d’une prochaine rencontre et les décisions devront être soumises, dans certains cas, à l’assemblée générale des membres. Tout cela ne pourra se faire que dans le prochain mandat.
Le colloque
Le colloque Toxicomanie et dépendances associées, qui s’est tenu à Trois-Rivières en octobre 2003, a réuni 287 participants et 30 conférenciers. 58 participants étaient des membres individuels, 35 étaient des délégués d’une ressource membre, 93 étaient des employés d’une ressource membre, 96 individus n’étaient pas membres et 5 étaient des membres étudiants. Plus de 14 organismes avaient un stand d’information lors de cet événement. Je remercie les membres du comité organisateur ainsi que les conférenciers et conférencières qui ont grandement contribué au succès de cet événement. Ils sont en grande partie responsables de la satisfaction exprimée par les participants.
Le membership
L’AITQ regroupe présentement 308 membres individuels actifs et 90 ressources représentées par des délégués. Les membres se répartissent ainsi :
180 membres individuels