AITQ Association des intervenants
en toxicomanie du Québec inc.
Des professionnels... des solutions
 
       

RDM

Cannabis au volant

Rapport annuel 2003-2004

Archives

MOT DE LA PRÉSIDENT 2013-2014

Depuis 1977, l’Association des intervenants en toxicomanie du Québec a pour mission de rassembler les organismes et les personnes qui travaillent dans le domaine de la toxicomanie et du jeu excessif, de favoriser les échanges entre les différents partenaires et de promouvoir l’acquisition de nouvelles connaissances. 37 ans à œuvrer dans le champ des dépendances pour l’amélioration des services aux personnes toxicomanes ou à risque de développer une dépendance!

Au fil des années, à travers les débats de société sur la consommation excessive et le jeu compulsif, les multiples recherches et le développement des meilleures pratiques, l’AITQ a su se démarquer. L’association a développé son expertise, établi des liens de confiance et a également fait preuve de stabilité.

L’AITQ se positionne

Nous adhérons au partage d’idées et à la collaboration avec les différents acteurs du milieu. En continuant de travailler en partenariat, nous parviendrons à nous faire entendre, à faire adopter nos messages, à changer les mentalités et surtout à faire reconnaître l’expertise de nos membres.

Dans nos actions nous avons à cœur de mieux outiller les intervenants pour contribuer, entre autres, à l'amélioration des services offerts à la clientèle. En soutenant, dans nos activités, les intervenants œuvrant dans le milieu de la dépendance, que ce soit par la formation continue, la participation à différentes tables de concertation, le développement de documents de travail, la rencontre nationale des intervenants en réduction des méfaits liés à l’usage de drogues ou le colloque, nous favorisons le mieux-être de la personne dépendante et le sentiment de compétence des intervenants.

Avec plus de 400 individus et 120 organismes, les administrateurs et l’équipe de la permanence ont à cœur de toujours garder au centre de leurs actions l’amélioration des services rendus aux membres.

Une année 2013-2014 stimulante

Nous avons débuté l’année financière avec le souhait de bien définir les valeurs de l’association. Le vote des membres a mis en lumière quatre valeurs distinctes :

  • Engagement dans les différents champs liés aux dépendances
  • Représentativité en agissant ou s’exprimant au nom des membres
  • Collaboration en créant des alliances dans le réseau
  • Compétence en contribuant au développement professionnel des intervenants

À mon avis, deux points culminants ont été réalisés cette année. Le premier a été l’élaboration de quelques sondages afin de mieux connaître le profil personnel et professionnel des membres ainsi que leurs intérêts. Ce travail a été effectué dans le but de mieux répondre à leurs besoins, de développer de nouveaux services aux membres dont des avantages corporatifs. Le second a été de bonifier nos collaborations existantes avec des personnes qualifiées et de créer de nouveaux partenariats afin d’offrir des services complémentaires et diversifiés.  À cet effet, nous assisterons à l'automne au premier colloque conjoint AITQ-RISQ sous un thème évocateur : Toxicomanie et problématiques associées : agir ensemble!

Remerciements

En cours d'année, deux personnes ont joint les rangs du conseil d’administration, M. Steeve Poulin et Mme Josiane Despins. Je remercie aussi Mme Cathy Tétreault qui a dû se retirer du conseil pour des raisons professionnelles.

En terminant, permettez-moi de remercier mes collègues du conseil d'administration pour leur implication, leur disponibilité, leur ouverture et leur compétence. Merci à la directrice générale, Mme Carmen Trottier, pour son dévouement et le partage de son expertise. Elle est sans conteste le pilier principal de tout le travail accompli. Je remercie également tous nos partenaires dont la contribution demeure indispensable. Bravo pour le travail accompli, pour votre rigueur et votre efficacité. Je salue votre engagement et votre dynamisme.

Bonne lecture.

Amélie Lemieux
Présidente 2013-2014

 

RAPPORT DES ACTIVITÉS 2013-2014

L’association est gérée par un conseil d’administration formé de sept administrateurs dont quatre sont les officiers de la corporation. Les administrateurs ont participé à cinq réunions du conseil d’administration durant l’année. La permanence emploie trois personnes.

Appels, visiteurs et fréquentation du site www.aitq.com

Du 1er avril 2013 au 31 mars 2014, la permanence a répondu à 1 238 appels alors que 68 personnes se sont présentées au local pour s’informer, acheter des produits ou consulter le centre de documentation. 
Le site Internet de l’association est très fréquenté comme le démontre les chiffres suivants : 23 393 visiteurs différents pour un total de 40 451 visites. Ce sont 85 693 pages qui ont été consultées. Les pages les plus visitées sont, en ordre décroissant : les actes du colloque 2013, revues, cannabis au volant, formation et organismes membres. Les mardis et mercredis sont les journées qui connaissent le plus d’affluence, avec deux pics d’achalandage : de 10 h à 11 h et de 13 h à 14 h.

Visibilité de l’association

Participation de l’AITQ à des comités, groupes de discussion ou de travail

Outre sa participation à tous les comités internes de l’association, la directrice générale représente l’AITQ à différents comités :

  • Comité d’experts pour la certification des ressources d’hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique
  • Comité opérationnel pour l’implantation du Programme de traitement de la toxicomanie de la Cour du Québec (PTTCQ) à Montréal
  • Conseil de l’Institut du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal-IU
  • Comités consultatifs aux lignes téléphoniques Drogue : aide et référence et Jeu : aide et référence
  • Comité consultatif du ministère de la Santé et des Services sociaux pour la Semaine de prévention de la toxicomanie
  • Comité consultatif intersectoriel pour les activités de prévention des ITSS en milieu carcéral
  • Comité consultatif de l’Association québécoise pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD) pour la publication d’un outil de réduction des méfaits intitulé L’agenda à perpet’
  • Comité de planification d’activités de promotion de la santé et de prévention des ITSS pour les personnes utilisatrices de drogues par injection et inhalation
  • Comité de gestion du programme annuel d’activités de formation continue en partenariat avec le Campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke
  • Coalition Réduction des Méfaits
  • Comité carcéral fédéral
  • Comité de suivi du Projet pilote d’intervention visant à réduire la consommation de cannabis chez les jeunes qui fréquentent les centres d’éducation aux adultes (projet terminé en décembre 2013)
  • Comité aviseur du Projet de recherche « Évaluation d’implantation du Programme de traitement de la toxicomanie à la Cour du Québec »
  • Comité de programmation de la 28e rencontre nationale des intervenants en réduction des méfaits liés à l’usage de drogues
  • Comité de consultation pour l’Étude descriptive de l’implication des personnes UDII dans la prévention des ITSS auprès de leurs pairs au Québec.

La directrice générale a aussi participé à deux comités de sélection :

  • Jury de sélection des 5e prix d’excellence de l’Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)
  • Comité de sélection des dessins et slogans pour la réalisation d’un agenda éducatif 2014 portant sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang

L’AITQ a été consultée lors d’un sondage pancanadien approfondi mené auprès d’organisations non gouvernementales du domaine de la toxicomanie pour le compte du Centre canadien de lutte contre les toxicomanies.

Représentation auprès des instances gouvernementales

  • Le président et la directrice générale ont rencontré Mme Lynne Duguay, directrice de la Direction des dépendances et de l’itinérance, au ministère de la Santé et des Services sociaux pour dresser un portrait de l’association et des membres qui la composent, discuter des enjeux auxquels l’AITQ est confrontée en 2013, mentionner les préoccupations des membres et discuter de certains dossiers.
  • Miguel Therriault et Carmen Trottier ont participé à une rencontre regroupant les présidents et directeurs généraux de l’AITQ, l’ACTDQ, la FCCID et la sous-ministre adjointe du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale concernant les changements proposés au règlement sur l’aide aux personnes et aux familles.
  • Une rencontre a aussi eu lieu au ministère de la Santé et des Services sociaux en avril 2013 avec Mme Lynne Duguay, directrice de la Direction des dépendances et de l’itinérance et M. Mario Fréchette, directeur de la Direction des services généraux et des activités communautaires (entre autre le PSOC). Étaient invités à cette réunion les présidents et directeurs généraux de l’AITQ, l’ACTDQ et la FCCID pour discuter du financement des organismes nationaux. Un des objectifs de la rencontre était de répondre à cette question : comment le MSSS peut-il travailler avec les trois regroupements?
  • Un mémoire a été soumis à la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Agnès Maltais, concernant le Projet de règlement de la Loi sur l’aide aux personnes et aux familles (Chapitre A-13.1.1) et les impacts des changements proposés pour les ressources en toxicomanie avec hébergement.
  • Amélie Lemieux et Carmen Trottier ont participé à une rencontre avec les responsables du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Cette rencontre portait sur les frais de séjour pour des services en toxicomanie avec hébergement. Par la suite, un suivi a été fait en conférence téléphonique.
  • La directrice générale a représenté l’AITQ lors du Forum national sur le plan d’action en santé mentale 2014–2020. Par la suite, une lettre a été acheminée au ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Réjean Hébert, pour  émettre quelques commentaires supplémentaires sur certains thèmes abordés dans le document de consultation et en suivi des interventions des organismes présents lors du forum.

Activités de relations publiques

Ces activités permettent de faire connaître la mission et les services de l’AITQ, d’établir de nouveaux liens, de donner de la visibilité aux membres de l’association et de créer des partenariats ponctuels.

En conformité avec le plan d’orientation 2011-2014, l’AITQ était présente lors des événements suivants :

  • Cocktail soulignant le départ de Lorraine Bilocq Lebeau, directrice générale du Centre de référence du Grand Montréal et responsable des lignes téléphoniques Drogue : aide et référence et Jeu : aide et référence.
  • Cocktail soulignant les 20 ans de l’Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec et remise des Prix d’excellence de l’ACRDQ en présence de la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Mme Véronique Hivon.
  • Présence à l’assemblée générale annuelle des membres du Groupe de recherche et d’intervention psychosociale (GRIP Montréal).
  • Présence au Centre québécois de documentation en dépendance pour l’activité du RISQ à l’occasion de la sortie du livre Sortir des sentiers battus – Pratiques prometteuses auprès d’adultes dépendants.
  • Activité soulignant le départ à la retraite de Rachel Charbonneau, coordonnatrice clinico-administrative au CRD de Montréal et partenaire au PTTCQ.
  • Lancement du livre Réduction des méfaits et tolérance en santé publique : enjeux éthiques et politiques à la Direction de santé publique de Montréal.

Présence aux activités de transfert de connaissances

La directrice et des membres du conseil d’administration participent aux activités de transfert des connaissances, ce qui permet de diffuser l’information aux membres et de réseauter. L’AITQ a assisté aux présentations sur :

  • Les impacts sociaux économiques des jeux de hasard et d’argent : Le jeu dans l’environnement correctionnel : portrait, interprétation, impacts et enjeux.
  • L’accessibilité, la signification et l’impact des jeux dans les pénitenciers fédéraux du Québec.
  • Mesures des impacts socioéconomiques d’une nouvelle offre légale de jeux de hasard : un suivi longitudinal de l’implantation du salon de jeu de Trois-Rivières.
  • Conférence intitulée Éthiquement vôtre à la Direction de santé publique de Montréal.
  • Conférence éducative régionale du Québec sur le VIH, l’hépatite C et la coïnfection organisée par CATIE et COCQ-SIDA.
  • Jeux de hasard et d’argent : portrait des joueurs et prévalence des problèmes associés.

Comités internes

Plusieurs bénévoles participent aux comités de l’association (vous trouverez la liste des participants à la fin du rapport). Ces comités permettent à l’AITQ de mieux répondre aux attentes de ses membres.

  • Comité marketing

Un sondage a été réalisé auprès des membres pour connaître leur utilisation des médias sociaux, leurs intérêts personnels et leur avis sur les changements que l’AITQ veut apporter à son site Web.
53,7 % des membres ont répondu :

     
  • 71 % utilisent les médias sociaux et 48 % ont une page Facebook
  • 55 % souhaitent qu’une section du site internet soit réservée aux membres
  • 60 % sont des femmes
  • 75 % des répondants sont des membres individuels
  1
       
 
  • 50 % travaillent dans des organismes communautaires
  • 27 % dans le réseau public
  • 22 % ont une pratique privée.
  1
       
  1   1

Les intérêts des membres ont aussi été sondés. Ils sont majoritairement culturels, sportifs et de plein air, intellectuels, soins et détente. Ces réponses nous permettront de mettre en place un programme d’avantages ou de rabais corporatifs liés à l’adhésion.

C’est aussi à partir des résultats du sondage, les membres du comité ont travaillé aux nouvelles orientations triennales acceptées par les administrateurs réunis en conseil d’administration et proposées à l’assemblée générale 2014.

  • Comité colloque 2014
    En partenariat avec le RISQ, les membres du comité ont travaillé activement à la réalisation d’une programmation diversifiée et tenté de répondre aux attentes des intervenants, quel que soit leur champ de pratique. La programmation sera disponible en juin.
  • Comité « milieu de travail »
    Formé de six personnes, le comité a pour objectif d’analyser les besoins et les attentes des membres qui œuvrent en milieu de travail afin de mieux répondre aux attentes. Un plan de travail sera proposé sous peu et des pistes d’action suivront.

Réalisations

  • Un nouvel outil de gestion a été réalisé visant à faciliter l’accès à des programmes d’assurances de responsabilité professionnelle pour les organismes membres : une Politique de prévention des abus physiques, psychologiques, sexuels et de pouvoir.

  • Un document relatif aux Conditions de travail des employés de l’AITQ a été mis à jour et sera accessible aux ressources membres qui voudraient s’en inspirer pour leur organisation.

  • Une page Facebook a été mise en ligne au mois de juillet 2013. Cette page est une fenêtre supplémentaire pour promouvoir les bons coups de l’association et de ses membres. Ce média permet aussi de publiciser les événements et activités.

  • L’informatisation du centre de documentation de l’AITQ au cours de l’été 2013 facilite la recherche et nous permet de mieux répondre aux demandes de la clientèle. À ce jour, le centre contient 1536 documents.

  • Plus de 230 participants et près de 50 conférenciers se sont réunis lors du colloque à Trois-Rivières pour s’informer, réfléchir et discuter autour du thème Dépendance : multiples enjeux, nouveaux défis. La conférence d’ouverture de Mme Anne Chartier, MBA, Ph. D. professeure agrégée et directrice du département des systèmes d’information organisationnels à l’Université Laval, a sensibilisé les intervenants aux impacts des médias sociaux dans le milieu de l’intervention. Sa conférence a suscité une réflexion sur les conditions à respecter afin qu’il n’y ait pas de perdants parmi tous les acteurs qui gravitent autour de l’utilisation des réseaux sociaux dans un cadre professionnel. 78 % des répondants ont donné une cote excellente ou très bonne à cet événement qui se veut rassembleur et formateur. Pour faire connaître leurs services, 24 organismes qui ont tenu un stand d’information tandis que 15 ressources ont opté pour une insertion de leur documentation dans le sac remis aux participants.

  • Dans le cadre de son entente de partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), l’AITQ réalise actuellement une étude visant à documenter l’implication des personnes qui utilisent des drogues par injection ou par inhalation dans la prévention des ITSS auprès de leurs pairs au Québec. Cette étude vise à décrire les projets et activités qui permettent cette implication et à documenter la perception de différents acteurs quant aux avantages, inconvénients, barrières, conditions facilitantes et retombées de cette implication. Cette étude est réalisée avec la collaboration d’un comité aviseurformé de représentants de l’Association québécoise pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD), du Service de lutte aux ITSS du MSSS, de la direction de la santé publique de Montréal, de deux centres d'accès au matériel stérile d'injection et de l’AITQ. Elle est sous la supervision de Mme Hélène Gagnon, Ph. D. Les résultats seront présentés dans le cadre du colloque de l’AITQ en octobre 2014.

Portrait des membres

      

Trois catégories de membres constituent le membership de l’association :

  • les membres étudiants, généralement inscrits au certificat ou à la maîtrise en toxicomanie,
    regroupent des personnes qui désirent parfaire leur formation en intervention et augmenter
    leurs connaissances en dépendance,
  • les membres individuels travaillant dans un organisme membre ou non,
  • les délégués qui représentent les ressources membres.

Au 31 mars, le membership de l’AITQ était composé de 240 membres individuels
et de 121 ressources représentées par 232 délégués.

Les services aux membres

La revue L’intervenant

Publiée trimestriellement, la revue est distribuée gratuitement aux membres individuels et délégués des ressources membres. Aussi disponible sur abonnement, nous comptons 213 personnes ou institutions abonnées. La collaboration de nos partenaires, des annonceurs et des auteurs est essentielle pour continuer d’offrir L’intervenant. Nous invitons les intervenants à nous faire parvenir un texte et les organismes membres à publiciser leurs succès.

Banque de curriculum vitae

Depuis plusieurs années, la permanence gère une banque de curriculum vitae. Ce service est gratuit pour tous les employeurs. Par contre, seuls les membres en règle peuvent y déposer leur CV. Au cours de la dernière année, 73 CV ont été expédiés à 20 organismes offrant des services en toxicomanie.

Assurances

L’association, en partenariat avec le Centre de traitement d’assurances collectives (CTAC), offre depuis trois ans un régime d’assurance collective ainsi que divers produits d’assurance individuelle en exclusivité aux membres de l’AITQ. Pour une deuxième année, l’entente conclue avec Jolicoeur Savard Assurance inc. élargit notre offre de services. En effet, les organismes membres peuvent désormais adhérer au programme d’assurance commerciale : biens, responsabilité civile générale, responsabilité professionnelle (erreurs et omissions), responsabilité civile des administrateurs et dirigeants à des coûts très compétitifs.

Diffusion du matériel de prévention

Depuis 1996, l’association distribue à ses membres le matériel produit par le ministère de la Santé et des Services sociaux dans le cadre de la Semaine de prévention de la toxicomanie.

Matériel distribué en 2013

Clientèle

Affiches

Cahiers de notes

10 à 12 ans

225

1 050 en français – 225  en anglais

13 à 16 ans

475

1 700 en français -  250 en anglais

17 à 24 ans

200

1 875 en français – 200 en anglais

Les intervenants ont aussi commandé 175 tableaux « Les drogues et leurs effets » en français et 40 en anglais ainsi que 200 affiches « Loi de l’effet » en français et 50 en anglais. 575  brochures « Les jeunes et les drogues de synthèse » ont été distribuées, dont 75 en anglais. 

Bulletin électronique

Cet outil de communication s’adresse exclusivement aux membres qui ont une adresse courriel connue de la permanence. Douze numéros ont été publiés durant la dernière année. Quelques organismes ont profité de cet outil électronique pour annoncer leurs services, d’autres ont annexé un document lors de l’envoi. Rappelons qu’une section du bulletin est réservée pour relater les succès et les activités des membres.

Visibilité des membres ressources

Soucieux de donner plus de visibilité à ses organismes membres, les administrateurs ont mis en place de nouvelles opportunités pour les ressources membres. D’une part, il est donc possible pour l’organisme :

  • de publier un article et faire connaître les projets et les services offerts et d’inclure le logo de l’organisme et une photo dans la revue L’intervenant;
  • de présenter la ressource à l’occasion de l’assemblée générale des membres.

D’autre part l’association, outre la section organismes membres du site Web, diffuse l’information par :

  • un diaporama mentionnant toutes les ressources, par région, dans les salles d’ateliers durant les pauses au colloque annuel;
  • l’annuaire des membres distribué lors des événements auxquels participe l’AITQ;
  • une liste des ressources ayant une page entreprise sur Facebook paraît dans la section « J’aime » de la page de l’AITQ depuis le mois de mars 2014.

Remise des prix « Rose des sables »

Les prix sont octroyés tous les cinq ans. Les récipiendaires sont choisis par un comité formé d’un ex-président de l’AITQ et de membres extérieurs au domaine de la toxicomanie à partir des candidatures soumises.

  

Récipiendaire du prix Jeanne-d’Arc Bouchard

Parce que cette personne a contribué de façon exceptionnelle à rehausser les standards de la pratique de l'intervention en dépendance en assurant l'avancement des connaissances et la professionnalisation des services, le prix Jeanne-d'Arc Bouchard est remis à Lise Roy, directrice des programmes d'études en toxicomanie de l'Université de Sherbrooke. Les membres du jury ont souligné sa compétence, sa dévotion, sa détermination, sa créativité, sa grande disponibilité et son leadership empreint de respect et d'intérêt pour l'autre.

 

  

Récipiendaire du prix Ubald-Villeneuve

Pour avoir démontré la capacité de multiples acteurs à travailler de concert dans un même objectif, favoriser la réinsertion sociale et diminuer la récidive, le prix Ubald-Villeneuve est remis au Programme de traitement de la toxicomanie de la Cour du Québec (PTTCQ). Le récipiendaire s'inscrit dans la tradition judiciaire québécoise qui a toujours accordé une grande place à la réadaptation et à la réinsertion sociale des contrevenants. Ce programme est issu d'un partenariat large ayant été mis en place afin de répondre à des situations où la criminalité non violente perpétrée est directement en lien avec les problèmes de  dépendance à une substance qu'éprouve le contrevenant.

 

Collaboration

Journée de formation pour les ressources reconnues dans le PTTCQ

Organisé en collaboration par l’AITQ et les services correctionnels du ministère de la Sécurité publique, un atelier de rédaction des rapports pour le Programme de traitement de la toxicomanie de la Cour du Québec a regroupé 23 intervenants en provenance des centres certifiés acceptés dans le programme.

Needle and syringe programs in prison: it can be done
Un programme d’échanges de seringue en prison, c’est possible

Une collaboration avec le Réseau juridique canadien a permis le sous-titrage en anglais de la vidéo produite par l’AITQ en 2012. Les deux versions du DVD sont disponibles sur YouTube et la version française figure aussi sur le site de l’association. La version anglaise a été présentée à Toronto lors de ON POINT: making prison needle & syringe program work in Canada en janvier 2014.

Partenariat

AITQ - ACRDQ
Participation au Comité mixte ACRDQ-AITQ-ACTDQ pour l’élaboration d’un guide de soutien aux ententes de partenariat. Cet outil vise à soutenir le déploiement d’une offre de services en dépendance et renforcer la collaboration, la complémentarité et le partenariat entre le réseau des CRD et les ressources d’hébergement certifiées.

AITQ – GRIP Montréal
Depuis un an, les lecteurs de L’intervenant y trouvent une chronique signée Jessica Turmel du GRIP Montréal à chaque numéro. Cette chronique renseigne sur les tendances et les nouvelles substances et répond à un besoin exprimé par nos membres.

AITQ – RISQ
Après une première collaboration consistant à publier des abrégés de recherche ou une chronique dans la revue L’intervenant, la collaboration s’intensifie entre l’AITQ et le RISQ. Le colloque d’octobre 2014 officialisera un nouveau partenariat entre les deux organismes puisqu’il a été décidé que cet événement annuel se ferait en collaboration à partir de l’année en cours.

AITQ – SLITSS
Plusieurs documents et outils sont réalisés dans le cadre de l’entente de partenariat de l’AITQ avec le Service de lutte contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang. Des activités de promotion de la santé et de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) sont réalisées, soit pour les intervenants qui œuvrent auprès des personnes incarcérées dans les établissements de détention provinciaux ou auprès des personnes qui utilisent des drogues par injection ou inhalation, soit pour les personnes incarcérées ou les personnes UDII.

  • Pour les organismes et les intervenants

    • Deux documents d’information sur le travail en milieu carcéral sont disponibles en ligne sur le site < réduction des méfaits.aitq.com >. Intervenir en milieu carcéral, guide à l’intention des intervenants a été vu 250 fois tandis que le guide sur l’intervention d’organismes extérieurs en milieu carcéral a été consulté 289 fois.

    • La rencontre nationale des intervenants en réduction des méfaits liés à l’usage de drogues qui s’est tenue à Longueuil en mai 2013 sous le thème Mieux communiquer la réduction des méfaits a réuni près de 150 participants.

    • Mettons cartes sur table, un document support pour les intervenants correctionnels qui distribuent l’outil éducatif Joue tes atouts.

    • Dix-huit capsules d’information sur les ITSS sont aussi disponibles sur le site de l’AITQ. En 2013-2014, les sujets suivants ont été abordés : l’impact du traitement à la méthadone sur la prévention des ITSS, la buprénorphine – une alternative à la méthadone. (Les capsules traitant de la méthadone et de la buprénorphine ont été réalisées en collaboration avec le CRAN)

    • La Trousse PIJE est un outil de prévention du passage à l’injection chez les jeunes et s’adresse aux intervenants qui travaillent auprès des jeunes qui ne s’injectent pas, mais qui sont à risque de le faire. Une formation pour l’utilisation de cette trousse est donnée aux intervenants qui désirent se l’approprier. En collaboration avec les directions de santé publique, des formations ont eu lieu au Saguenay-Lac-Saint-Jean et en Abitibi.

    • Une formation et un document d’accompagnement pour la brochure FX sont disponibles sur demande dans toutes les régions du Québec. Dans la dernière année, les directions de santé publique des régions de la Montérégie et de Montréal ont collaboré à l’organisation de ces journées.

    • La mise à jour des répertoires d’outils, programmes et activités en prévention des ITSS a permis l’ajout de 140 nouveaux items. Les répertoires sont disponibles gratuitement sur le site Web de l’AITQ.

  • Pour la clientèle

    • L’agenda-calendrier est réalisé en collaboration avec les personnes-pivots qui interviennent en milieu carcéral. C’est grâce à leur implication que nous pouvons organiser, annuellement, un concours de dessins et de slogans illustrant la prévention des ITSS auprès des personnes incarcérées. L’outil permet d’informer et de sensibiliser les personnes incarcérées aux risques de transmission des ITSS et des moyens de se protéger. Pour l’agenda 2014, 44 dessins et 56 slogans provenant de neuf établissements ont été soumis. 10 900 agendas 2014 ont été distribués.

    • L’outil éducatif Joue tes atouts existe en deux versions : 1) pour les personnes incarcérées et 2) pour les personnes utilisatrices de drogues rejointes par les organismes communautaires et les maisons de transition. Plus de 4 000 jeux ont été distribués en 2013-2014.

    • Près de 3 000 exemplaires du Cahier de cheminement - Prends soin de toi ont été distribués dans 15 organismes offrant des services aux personnes toxicomanes en rétablissement. Cet outil prend la forme d’un journal personnel, utile durant la période de thérapie, et donne de l’information sur la prévention des ITSS et insiste sur l’importance du dépistage.

AITQ – Université de Sherbrooke

Pour souligner les 15 années du programme de formation continue en partenariat avec l’Université de Sherbrooke, les responsables des deux organisations ont procédé à deux tirages pour une inscription gratuite offerte dans la programmation 2014-2015. Rappelons que ces journées de formation permettent d’assurer la mise à niveau des connaissances en matière de dépendance et d’intervention. Le taux de satisfaction nous démontre que ce programme répond bien aux attentes du milieu. De plus, l’entente de partenariat permet à l’association de bénéficier de prêt de locaux pour ses comités.

Au cours de l’année 2013 - 2014, dix journées de formation ont été suivies par 488 intervenants. Pour répondre à la demande des intervenants autochtones, trois formations supplémentaires ont été offertes en collaboration avec la Commission des Premières Nations du Québec et du Labrador. Depuis le début de l’entente, la formation a rejoint 6 949 personnes.

Prix partenariat décerné à l’aitq

Récipiendaire du Prix d’excellence 2013 de l’ACRDQ – catégorie partenariat

À titre de partenaire du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire, l’Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec a souligné la contribution significative de l’AITQ au programme de traitement de la toxicomanie de la Cour du Québec dont l’exceptionnelle qualité lui a valu le Prix d’excellence dans la catégorie partenariat.

       Le prix a été remis aux partenaires par la ministre
déléguée aux Services sociaux, madame Véronique Hivon.

Le programme met en relation 14 acteurs principaux : la Cour du Québec, le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MESS), le ministère de la Justice du Québec (MJQ),  le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le Bureau d'aide juridique criminelle et pénale de Montréal, l'Association des intervenants en toxicomanie du Québec (AITQ), le Centre communautaire juridique de Montréal (CCJM), le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire (CRDM-IU), le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), la direction des services professionnels correctionnels – Support et Liaison et développement (DSPC SLD) du réseau correctionnel de Montréal, une chercheure de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) membre de l'Équipe de recherche du RISQ. (Texte tiré du dossier de candidature soumis par le CRDM-IU).

En terminant…

Je remercie toutes les personnes qui s’impliquent dans les différents comités, les partenaires qui nous font confiance et nos collaborateurs ponctuels pour leur soutien dans la réalisation de nos activités. Il va sans dire que le support quotidien des employées de la permanence m’est des plus précieux. Merci Mylène et Sophie.

Carmen Trottier
Directrice générale

 

Les comités 2013-2014

Comité « marketing »
Rémi Houde, Commission scolaire des Navigateurs
Cinthia Lacharité, Maison Marie-Frédéric
Carmen Trottier, AITQ

Jury pour la sélection des dessins et slogans de l’agenda
Marie-Andrée Bernier, Services correctionnels du Québec
Jean-Bruno Caron, AQPSUD
Michel Dion, Ministère de la Sécurité publique
Richard Cloutier, Ministère de la Santé et des services sociaux
Mylène Gervais, AITQ
Ken Monteith, COCQ-SIDA
Andrée Perreault, DSP de la Montérégie
Carmen Trottier, AITQ

Journée sur les défis du travail en milieu carcéral
Louise Arpin, CSSS des Pays-d’en-Haut et Établissement de détention de Saint-Jérôme
Anick Beneke, Sidaction Mauricie
Marie-Andrée Bernier, Réseau correctionnel de  Montréal
Richard Cloutier, Ministère de la Santé et des services sociaux
Ghislaine de la Conception, Établissement de détention de Sherbrooke
Michel Dion, Ministère de la sécurité publique
Mylène Gervais, AITQ
Andrée Perreault, DSP de la Montérégie
Carmen Trottier, AITQ

Comité de programmation des colloques
2013
Karine Bertrand, Université de Sherbrooke
Rachel Charbonneau, CRD de Montréal – Institut universitaire
Hélène Hamel, Drogue : aide et référence et Jeu : aide et référence
Annie Poulin, Le Rucher, centre de traitement des dépendances
Carmen Trottier, AITQ

2014
Marie-Ève Boudreau, RISQ
Sylvie Carignan, Toxi-co-Gîtes inc.
Amélie Lemieux, Maison La Passerelle
Claude Boutin, La Maison Jean Lapointe
Marie-Claude Sauvé, Cumulus
Jean Ignace Olazabal, Université de Montréal
Pierre Paquin, ASSS de la Montérégie
Joël Tremblay, RISQ et UQTR
Carmen Trottier, AITQ

Comité « Milieu de travail »
Patrick Aubry, Kruger Papiers de publication
Gilles Bélanger, Conseil central du Montréal métropolitain - CSN
Marc Champagne, Réseau des délégués sociaux FTQ Montérégie
Sylvie Giguère, FTQ Laurentides Lanaudière
Zuzana Mickova, Portage
Steeve Poulin, Réseau des délégués sociaux FTQ Québec et Chaudière-Appalaches

Jury des prix Rose des Sables 
Miguel Therriault, ex-président, Le Grand Chemin
Pierre Maurice Ferland, éthicien et commissaire aux plaintes
Dominique Paquin, chef du programme adulte en santé mentale du CSSS de Bécancour-Nicolet-Yamaska
Annie Saulnier, coordonnatrice des services aux entreprises et aux organisations ECOF/CDEC de Trois-Rivières

Étude descriptive de l’implication des personnes UDII dans la prévention des ITSS auprès de leurs pairs au Québec
Roxane Beauchemin, CACTUS
Jean-Bruno Caron, AQPSUD           
Richard Cloutier, Ministère de la Santé et des services sociaux
Hélène Gagnon, contractuelle
Mario Gagnon, Point de Repères
Mylène Gervais, AITQ
Julien Giard, AQPSUD
Carole Morissette, DSP de Montréal
Carmen Trottier, AITQ

28e rencontre nationale des intervenants en réduction des méfaits liés à l’usage de drogues
Anne-Aude Caouette, Stella
Richard Cloutier, Ministère de la Santé et des services sociaux
Mylène Gervais, AITQ
Mériza Joly, sexologue clinicienne
Julie-Soleil Meeson, Grip Montréal
Ken Monteith, COCQ-SIDA
Érik Plourde, L’Injecteur et AQPSUD
Éric Vaillancourt, Université de Sherbrooke
Carmen Trottier, AITQ

 

 

       
Dernière modification : 10-06-2014 9:48 AM
Information et commentaires:
© Tous droits réservés L'Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc.
Une réalisation de KatarsisKatarsis